27 juillet 2007

Souvenirs

[.Regarde il gele . Là ,sous mes yeux . Des stalactites de Rêves trop vieux . Toutes ces promesses qui s'evaporent vers d'autres Ciels . Et mes reves s'accrochent a tes phalanges , et mes reves se brisent sur tes phalanges . Regardes il gele .Là ,sous tes yeux.]

J etais deja venu a cet endroit .

Je suis arrivée là [presque] par hasard .Et assise sur ces marches, je nous revois passer sur cette route là . Deux ombres enlacées , des echoes de rires entremelés , un souvenir ancien qui resurgit brusquement à la mémoire , puis c'est tous les autres qui défilent .

Je me souviendrais de ca , et de tous les autres bons moments . Cette histoire s'achève, maintenant je le sais , puisque tu t'en vas si loin et que moi je reste ici . Il aura fallu tout ca ,tout ce temps qui est pourtant passé si vite . Oui , l'histoire se termine là , et ce n'est pas une de ces fins malheureuses ou les mouchoirs sont de rigeur . Non c'est une fin calme et douce , pleine de nostalgie et tournée vers l'avenir .

J'avais tellement de choses a te dire avant que tu partes . Pour etre bien sure que tu les sache . Parce que les choses dites laissent parfois des traces là ou les pensées s'effacent . Et je me rend compte que ca aurait pu etre differemment, meme encore beaucoup mieux . Paix . Mais n'y pensons plus et laissons place aux adieux calmes et tristes , ceux qui n' échappent à la pudeur que dans le reflet d'un regard . Un regard silencieux , de ceux que tu a toujours su entendre . Certains souvenirs restent parfois gravés pour toujours dans les mémoires de ceux qui les ont vécu, alors apparait a moi un reve un peu fou : peut etre qu'un jour de printemps assis a ma place , tu pourra voir nos deux souvenirs descendre cette route main dans la main .

J aurais voulu te dire tout ca , mais peut etre que quelquefois il vaut mieux laisser les choses comme elles sont . Et puis tout est devenu tellement compliqué .

. Je pense a l'avenir , et a partir d'aujourd hui je sais qu'au mieux nous ne ferons que nous croiser . Mais il n'y a jamais de certiturdes, que des ramassis d'intuition . Alors Mektoub . Qui vivra verra .

Vivre .

Je te souhaite d'etre heureux .


Posté par Tabernakle à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Souvenirs

Nouveau commentaire