Pato0 forever

27 juillet 2007

Souvenirs

[.Regarde il gele . Là ,sous mes yeux . Des stalactites de Rêves trop vieux . Toutes ces promesses qui s'evaporent vers d'autres Ciels . Et mes reves s'accrochent a tes phalanges , et mes reves se brisent sur tes phalanges . Regardes il gele .Là ,sous tes yeux.]

J etais deja venu a cet endroit .

Je suis arrivée là [presque] par hasard .Et assise sur ces marches, je nous revois passer sur cette route là . Deux ombres enlacées , des echoes de rires entremelés , un souvenir ancien qui resurgit brusquement à la mémoire , puis c'est tous les autres qui défilent .

Je me souviendrais de ca , et de tous les autres bons moments . Cette histoire s'achève, maintenant je le sais , puisque tu t'en vas si loin et que moi je reste ici . Il aura fallu tout ca ,tout ce temps qui est pourtant passé si vite . Oui , l'histoire se termine là , et ce n'est pas une de ces fins malheureuses ou les mouchoirs sont de rigeur . Non c'est une fin calme et douce , pleine de nostalgie et tournée vers l'avenir .

J'avais tellement de choses a te dire avant que tu partes . Pour etre bien sure que tu les sache . Parce que les choses dites laissent parfois des traces là ou les pensées s'effacent . Et je me rend compte que ca aurait pu etre differemment, meme encore beaucoup mieux . Paix . Mais n'y pensons plus et laissons place aux adieux calmes et tristes , ceux qui n' échappent à la pudeur que dans le reflet d'un regard . Un regard silencieux , de ceux que tu a toujours su entendre . Certains souvenirs restent parfois gravés pour toujours dans les mémoires de ceux qui les ont vécu, alors apparait a moi un reve un peu fou : peut etre qu'un jour de printemps assis a ma place , tu pourra voir nos deux souvenirs descendre cette route main dans la main .

J aurais voulu te dire tout ca , mais peut etre que quelquefois il vaut mieux laisser les choses comme elles sont . Et puis tout est devenu tellement compliqué .

. Je pense a l'avenir , et a partir d'aujourd hui je sais qu'au mieux nous ne ferons que nous croiser . Mais il n'y a jamais de certiturdes, que des ramassis d'intuition . Alors Mektoub . Qui vivra verra .

Vivre .

Je te souhaite d'etre heureux .


Posté par Tabernakle à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 mars 2007

"Avalé par des yeux immenses
En parler comme si c'était les miens .
Nager dans tes yeux leur élégance ,
Voilà que moi, je baisse les miens "

[ Envolé . Parti . Fini ]

J'ai dut le faire fuir avec mes longues phrases qui ne veulent rien dire . Et mon air un peu trop compliqué .
Dommage .
La vie continue .

Dieu Est Un Fumeur De Havannes . Je Vois Ses Nuages Gris . Je Sais Qu'il Fume . Meme La Nuit .

Posté par Tabernakle à 18:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 février 2007

Pourtant Le Sage Ne Sait Rien .

i_2

J' vais vous parler de liberté parce qu'on en parle jamais .
Jamais comme on devrais . Parce qu' au fond , on ne la connais pas . Les gens qui la rencontrent n'en parlent pas . Ceux qui l'etudient passent a coté . Les philosophes en parlent avec ces grands mots qui ne veulent rien dire . Moi j suis pas phylosophe , et encore moins ecrivain alors je peus en parler .
Elle a un gout amer ma liberté .
Il y a 2 ans , j'avais rencontré un garcon aux airs abscent . Il avait la voix comme ces guitarres qui ne s'accordent qu'a l'humeur . Et j me suis dit , emmene moi , ma liberté s'envole quand elle avec toi , parce je pourrais vivre juste avec toi , le monde je ne le cherche que dans tes bras , oui emmenes moi , je t aime . Tout parait tellement simple quand on sais ce que l on veux . Comme un bout de paradis deja promis avant tes premiers cris et mes premieres larmes . Moi je te veux toi , tout entier et ta main sur mon coeur . Mon coeur qui bat si fort qu il pourrait s'emballer et finir par exploser . C'est arrivé . Javais ce reve qui cognait a ta porte , la porte a claqué . Tu m'as forcé a ouvrir les yeux , et autour de moi je n ai vu que du vide a combler . Tu m'as dit il est temps de partir , ailleur ca sonne loin , ailleur ca sonne bien .Alors j ai rassemblé tous les morceaux de moi qui avaient eclaté , je les ai attrapé au vol . Je sentais la peur m'envahir . C'etait ma liberté sans toi . Ce reve la c'etait pas vraiment mon reve . Ma liberté j ai du l'attraper par les cornes et la dresser longtemps pour qu'elle ne s'echappe pas en meme temps que toi .
Je n'avais jamais ecrit sur mon voyage avec lui pourquoi je n'en sais rien . Parce que j ai tout vecu sans me dire demain . Des fois , il y a des parentheses qu on passe sous silence parce qu'au fond elles ne changent rien au sens de la phrase . Elles precisent , elles eloignent du sens principal . Maintenant la liberté je la connais . Vous ne l'avais surement jamais vu comme moi je l'ai vu . Il y a des instants dans une vie qui vous frappent . Et je ne savais pas qu'on pouvais prendre du plaisir a se faire mordre par le son d une guitarre desaccordée . Cette libertée c etait l asphyxie de la vie . Tu la vis pas ta libertée . Elle t'emportes , elle t'obscede . Elle te traine te rend folle . Tu la jalouse pourtant ta libertée , comme un tresor . Liberté , amour , chagrin , tout se comfond . Elle devient toi .
Je t'en parle pour que tu comprenne . Mais des fois les mots ont d'autre gout que ce que l'on croit .Ils se ressentent autrement , et la s arrete la frontiere . Je manque de mots , comme a mon habitude . Si je te parle de liberté c'est pas pour te l'expliquer . Juste pour en parler . Juste pour en parler . Depuis cette rencontre quelque chose s'est cassé en moi . On m' a enlevé un bout de moi . Je sais pas si c'ets bien . Ca fait comme une barriere , un mirroir . Je regarde au travers et je ne vois plus rien . Juste le vide par endroit , ce vide qui lui ressemble . J'ai deja cru en Dieu , des fois cru au Diable . J'ai touché au mystique , J'ai parlé aux esprits , j 'ai entaillé la mort , j'ai cherché dans tout ca la volonté de croire . Jai cru en lui . Maintenant quand je le regarde je ne vois plus rien , rien qui se voit . Pourtant , je vois l'homme , je vois la terre et la plue qui deborde . Je vois le gout perdu des choses passées .Je vois ma vie , la peur de son jugement , ton coeur qui reste froid quand le mien bat . Parce que mon coeur voit tout ce qui existe et qu'il ne croit qu'en ca ,sa liberté . Mais ce vide abstrait me perturbe : on peut etre libre quand on ne croit en rien , rien d'autre qu'en soi , le reflet de dieu apparait alors en moi , l'imparfaite qui ne sais rien .
Je te parle de liberté parce qu'au fond on la connais pas . Moi , la liberté dont je te parle c'est la solitude . Comme dit Shopenhauer pour etre libre il faut etre toi , il faut etre seul . Toi sans rien , sans attache , sans dieux . Toi face a toi avec l'immensité du vide et du manque a remplir . Tu me repondras qu'on est libre , qu'on peus tous partir en jour , et pourtant non on ne peus pas . La solitude elle se vit pas elle te possede . La liberté , elle n'admet pas qu on la partage , c'est un tyran . L'homme n'aime pas etre seul , c'est pour ca qu'on prefere en parler plutot que de la vivre .
Ma seur m'as demandé si je l'aimais encore , et pourtant non . Mais il m'obscede ,il me hante . Lui et ma courte impression de liberté . Elle a un gout d'actes manqués , ma libertée ..

Posté par Tabernakle à 19:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 janvier 2007

Chiken Soup For The Soul


Trop longtemps que je n'suis pas venue par ici .

m_lampadairevert

Les fetes sont terminées . Ma soeur a 18 ans , & j'prefere pas trop y penser , parce que c'est beaucoup trop grand . Ca ne fait que me montrer a quel point les choses ont changé et changeront encore .

Ce que vous ( et ma soeur ) avez raté . Peu de choses sans doute :
Mon Noel et Paris .
Mon jour de l'an .
Mes journées avec Lui .
Mon pere . Ses problemes existanciels .
Mon nouveau telephone ( Waa skilébÔ ) .
Mes 17 ans .
Mes piteux resultats scolaires .
La pluie, les sacs qui pèsent une tonne, le café réconfortant , la chance qui survient toujours au moment où on s'apprête à perdre espoir. Comme dans un film, j'vous dis .

Et d'autes ..

Les jours passent comme des années.
On saute à pieds joints dans l'adolescence pour retomber dans un fauteuil roulant.
Cette semaine, elle ressemble à rien, elle est comme en décalage horaire permanent.

Rien ne se passe, et pourtant ça a lieu.
Les jours coulent comme du lait .
Cette expression me trotte dans la tête... Je ne sais pas d'où elle vient, ni ce qu'elle veut dire. Quelque chose de doux, de blanc de cotonneux . Ptet que ça coule comme de la neige finalement.
Je ne sais pas trop, à quoi ça ressemble, la neige?

Des journées passées à ne rien faire.
Se réfugier sous la couette,parce que 'ya bien que cet endroit qui offre un peu de chaleur, en ce moment.

& ca coule comme du lait ..


Posté par Tabernakle à 18:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 décembre 2006

Snowy_Landscape_blog

BieNtOt NoWel .

PeRioDe De FeTe
PatOo A BeauCouP TrOp De TraVail . Son AuRa EsT AilLeUr . Loin De NoUs . Je PeNse Que C eSt PoUr Ca Qu on Se DispUtAille Un Peu TouTeS LeS DeuX .

littlestar

Personnellement je n aime pas Noel . Je n'aime plus Noel .Parce que quand on a des gens qu on aime on a pas besoin du 25 decembre pour se voir , pour s offrir des cadeaux . & Aussi parce que ca rend des gens tres malheureux a cette perode .Ceux qui ont pas d' famille . Ou qui en ont une mais une de merde . Ceux qui ont pas d argent , donc pas de cadeaux . Ceux qui sont malades .
En plus c est la periode de l année ou le plus d Epiceas meurent . Pis c'est La periode de l apogée de la societe de consommation dans laquelle on vit . Tous ces gens qui achetent le plus de nourriture possible. Le plus de cadOw . Et c est meme pas des cadeaux sinceres le plus souvent c est des cadeaux obligatoires . On cherche le moins cher et le plus banal .

Bref .

Nous on a lus un livre ( " vous descendez ," ( <-- c ets le nom du livre ( c est un livre tres bien d ailleur ))) . & meme que dans ce livre il est dit que la plupart des sucides ont lieu durant les fetes .Si si . Et j y croit .

Posté par Tabernakle à 20:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


07 décembre 2006

*

E l l e __ M e __ M a n q u e

J e __ v o i s __ b i e n __ q u e __ j e __ s u i s __ p a s __ f a c i l e __ a __ v i v r e.

__ J ' a i m e r a i s __ l a __ v o i r __ a u s s i __ s o u v e n t __ q u e __ c e r t a i n s __ g a r c o n s __ q u i __ n e
__ t r a n s p i r e n t __ p a s __ .

__ M e m e __ s i __ i l s __ s e n t e n t __ p a s __ t r e s __ b o n .

m_25802126_0

Bref .
Au riSque De Laisser Certains Dans L Incombrehention .
Une Fois De Plus .
J' Repete Inlassablement Les Memes Choses .
Je Sais .
Jusqu A Ce Que Je M Essouffle .
Mais Cette Chose La . Elle S Oublie Pas .
Parce Que C 'est Ca Qui Maintient Encore Le Monde .
Cette Chose La Je Crois Qu On L Appelle AmOur .


Posté par Tabernakle à 20:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 novembre 2006

Décrire un lieu qui n'existe que dans sa tête ,c'est pas simple.Voui quand c'est pour vous bien sur vous arrivez à le visualiser , c'est pas tant une image mais une impression qui reste , allez expliquer ça ...
Ju vous a parlé de la maison , celle qu'on aura plus tard .Ce qu'elle a oublié de mentionner c'est qu'il faudra que cette maison est une rivière à côté, .Et attention , pas ces rvières qui ne sont pas vraiment à vous, où il vous apppartiens juste les 10 centimètres cube qui passe près de votre maison , non cette rivière même si elle sera pas vraiment à nous,parce que la nature,n'es ce pas, n'appartiens qu'à elle même,ben disons que en dehors de nous personne (même pas mchou) ne saura qu'elle est là(bon d'accord ou personne n'oseras se baigner à cause des deux folles qui vivent à côté ...toute façon on aura pas de voisins !!ro!)
Y aura des arbres sur les deux côtés , tout pleins d'arbres qui laisseront passer juste ce qu'il faut de soleil pour que les particules de poussières brillent au soleil,ouais comme dnas les films.
l'eau sera verte , un beau vert, celui où on ne peut pas apercevoir le fond.(yora pa de sangsues toute façon alors..)

VOUS croyez pas ça possible???

C'est vrai on crit haut et fort qu'on veut vivre que toute les deux , ond écrit en long et en large comment sera notre masion , notre rivière , nos voisins....A près tout vous vous dîtes que , peut-être que finalement elles finiront mariées , avec un bon petit boulot et deux enfants chacune (un garçon et uen fille fo faire ça bien) , et que peut-être aussi qu'elles s'oubliront
... oui c'est vraii....
mais peutêtre aussi que c'est vous qui êtes un peu con.....

(elle sera artiste peintre et moi je travaillerais à L'O.N.U)

vert2

Posté par Tabernakle à 11:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 novembre 2006

Nous

Ma soeur me manque .
On est trop loin l'une de l autre . On est pas dans le meme lycée . On a pas les memes amis . Ni les memes frequentations . Pas le meme âge . Pas les memes parents . Ni la même maison .

Pas la meme vie .

Alors pourquoi ? Comment deux personnes qui n'ont rien en commun au depart ont pu se rapprocher tant que ca ?
Je crois qu il vaut mieux pas chercher a comprendre . C est comme pour Pat' ( oui c est son p'tit diminutif ) , des fois essayer de comprendre ca complique tout . Ce sont des choses tres simples en fait .

On se ressemble . Pour plein de choses on se ressemble . Deja physiquement c est incontestable . Pour nos belles familles monoparentales avec enfant unique . Pour notre originalité ( oui oui on est tres originales ) . Pour l importance qu on accorde l une a l autre . Pour énormement de choses .

Moi je crois qu' on s est pas vraiment choisi . Parce qui voudrais d' une pleurnicharde jemenfouttiste associale et feneante comme soeur hein ? De quel droit moi j ai quelqu'un d aussi magnifique et d aussi attentionné comme soeur ?

Elle me prend comme je suis . Elle a pas le choix . Elle joue son role d'ainé attentionné . Moi de cadette bordelique qui a besoin qu'on s occupe un peu d elle .

Des soeurs parfaites ...

On se connais par coeur .

Meme si il ne lui arrivera jamais les memes choses qu a moi , je pense etre la pour elle autant qu elle a été la pour moi . A ma façon . Avec mon egoïsme . Je crois que je lui doit plus d attention que n importe qui .
De toute façon elle me connait mieux que vous . Peut etre meme mieux que moi . Elle sait ce que je vaux . Ce que je ne donne pas . Ce que je suis capable de faire ... ou pas .

***

Plus tard .

On aura une maison dans les arbres . Surement en amazonie , ou en Ecosse pres d un lac . Elle sera toute en bois . On aura des chambres a l opposé . Pour pouvoir emmener des pigeons de temps en temps et faire ce qu on veux avec pendant la nuit , sans que l autre soit au courent de nos cochoneries . Bon les pigeons on pourra s en passer mais c est bien pratique pour reparer l evier ou meme deboucher la fausse sceptique. On prendra nos mari avec nous . Parce que les connaissant comme on les connait ils sautont pas se debrouiller tous seuls .

Du jour au lendemain on partira . En prevenant seulement quelques personnes . Celles qu on aime . On leur donnera notre adresse pour qu ils puissent nous écrire .

On vivra heureuses . On vivra vieilles .

Elle , elle luttera contre la déforestation en rendant aveugle les pauvres bucherons qui seront sur son passage . Oui ,Oui elle est très cruelle des fois .

& moi je crois que je décorerais la foret en dessinant sur les troncs d'arbres . Je ramasserais des champignon ^^.

Bref .

38d448b6a56fdbc1

On vous enverra une carte postale (= .

Posté par Tabernakle à 14:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

25 octobre 2006

*

Ca y est, ça recommence.

BoUlz m'a encore boulotté une chaussette.

Aaaaaaargh! Ce que ça peut m'énerver! Parce que quand j’en arrive au point de devoir associer une chaussette de ski en laine à une socquette d’été à rayures, ce n’est plus de l’originalité mais du mauvais goût, à la limite du plouc.

Mais voila, rien à faire, à chaque etendage , il m'en bouffe une.

Systématiquement. Au point que la quasi totalité de mes chaussettes sont orphelines.

J'ai beau les rouler en boule. pour ne pas qu'elles se perdent, rien à faire. Alors non seulement je dois en racheter. tous les ans, mais en plus des inquiétudes m’assaillent un peu plus à chaque lavage
.

Pourquoi les chaussettes en particulier ? Et pourquoi juste une à la fois? Jamais une culotte ou un soutient gorge, non, non, non, une chaussette. Sont-ce sa seule nourriture ?
Où partent-elles , ces chaussettes?

Mon chien as t'il une mission, un but ?
Qu’est-ce qui se passerait si au prochain lavage je ne lui donne pas de chaussettes ?

J’ai peur…

7201394_p

Posté par Tabernakle à 20:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 octobre 2006

JoliESSS

Par une zoli après matinée michou jû et moi avons parcourus les très magnifiques rues de nice .Et dans tout cet univers de beauté nous avons constatés tous trois que nous étions très joliESSS.
Ce qui dans la sociéte actuelle et quand même primordiale.On s'habille avec des marques , on se maquille on se chirugise .Ya même des émissions pour vous aider à être plus beau.TOUT ça pour...?
Quand on n'est enfin au top niveau ça change quoi?On n'est tellement superbissime qu'on n'a plus besoin de défendre ses idées , vous êtes tellement impressionant que plus personne n'ose contester ce qu'on dit???...ba na pas vraiment .
Alors ça rime à quoi tout ça ?Juste à se sentir mieux dans sa peau, plus en confiance où à tromper les autres???
Se tartiner les yeux, la bouche de peinture ,s'habiller très moulant ou super large c'est pas une façon même super tordu( on n'est pas des gens très équilibrés non plus) de se protéger???On se ressemble moins alors on s'aime plus...
MMMMmmm bien sur tous les gens qui sont natuellement beaux sans user d'artifices ne sont pas le moins du monde concernés par cet article ils peuvent donc ne pas le lire s'isl el souhaite (oui bon dakor il faudrait qu'il commence à lire l'aticle par la fin mais je m'en fosu j'écris ce que je veux j'ai le droit hein ça s'appel la libérté d'expression^^)

pigeoncouple063_2

Posté par Tabernakle à 21:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]